Go to Top

Home

Nous croyons que notre pays vaut la peine qu’on y investisse de notre énergie et qu’on cherche à l’améliorer. Dialogue Canada favorise tout moyen de mieux interagir entre nos diverses communautés et d’échanger sur notre avenir.

 

We believe that our country is worth investing energy into and worth trying to improve. Dialogue Canada promotes better understanding within our communities and encourages discussions regarding our future together.

B1-TargetIcon

MISSION

Notre raison d’être et ce qui distingue notre organisme dans le contexte de l’unité canadienne.
The raison d’être of our organization and its distinguishing features in the area of Canadian unity.

Learn more

B2-Newspaper

GET INFORMED- INFORMEZ VOUS

Récentes préoccupations et séquelles
Focus of our recent efforts

Learn more

B3-PeopleIcon

DEVENEZ MEMBRE  – BECOME A MEMBER

Notre procédure d’adhésion simplifiée
Joining Dialogue Canada, our simplified process

Learn more

Prochaines recontres – Next Meetings

Notre prochaine rencontre aura lieu le lundi 24 avril 2017 exceptionnellement à l’Institut canadien-français au 316, rue Dalhousie, Ottawa (2ème étage, angle York et Dalhousie) dès 11h30. Tél: 613-241-3522.

Plusieurs membres de DC assisteront à la présentation de Michel Vinet à 13 h 30, ce qui nous donne deux heures pour notre réunion-repas. Je vais commander un repas et nous pouvons acheter des consommations de l’ICF. Si quelqu’un a des préférences alimentaires spéciales, prière de l’indiquer à Trèva Cousineau ou Joël Lecorre par courriel.

Le stationnement est sur la rue, parcomètres.

Cette réunion nous donne l’occasion de connaître l’Institut, le plus vieux des organismes franco-ontariens* qui compte plus de 700 membres (uniquement des hommes…) icfo.ca pour en lire plus.

*Fondé en 1852, l’Institut canadien-français d’Ottawa est considéré l’aîné des organismes de langue française à Ottawa et en Ontario. Devenu avant tout un club socioculturel, l’Institut se veut, encore aujourd’hui, au service des intérêts de la langue et de la culture françaises.

 

Ne manquez pas de visiter la page des Points de mire et de lire l’article de John Trent. 

N’oubliez pas non plus de signer notre pétition pour une Capitale bilingue